Documentation

Cette section contient une série de publications au sens large (documents, images, liens vers sites Internet, etc.) sur la problématique du mode de scrutin au Québec, au Canada et à l’étranger. Elles sont produites par le MDN, des organismes partenaires du MDN, des ministères ou organismes publics concernés, des chercheurs et partis politiques. À noter que certains de ces documents, couvrant plusieurs sujets, peuvent se retrouver dans plus d’une section. Ce matériel, si originant du MDN,  peut être consulté, téléchargé ou utilisé, avec mention de la source, par les représentants des médias, ou toute personne ou groupe intéressé :

Présentation du Mouvement   pour une démocratie nouvelle (MDN)

Organisme d’action communautaire autonome, le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) œuvre à l’amélioration de la démocratie en concentrant ses efforts sur l’obtention d’une réforme du mode de scrutin véritablement porteuse d’avenir pour le Québec.

Ses actions politiques non partisanes visent la défense du droit à la représentation ainsi que la défense du droit de contribuer à la démocratie. Le MDN juge que ces droits sont limités par le mode de scrutin utilisé présentement au Québec et qu’il est indispensable de consacrer toutes les énergies nécessaires au redressement de cette situation.

L’originalité de l’approche du MDN est d’axer ses actions sur les résultats à atteindre par tout mode de scrutin, tout en recherchant un modèle permettant d’atteindre ces résultats. Ainsi, les membres du MDN ont élaboré en 2002 une grille d’analyse permettant d’évaluer le mode de scrutin actuel ainsi que les diverses propositions de changement, et ce, sur le plan des résultats. Pour que l’Assemblée nationale soit un lieu rassembleur, le Mouvement pour une démocratie nouvelle estime que le nouveau mode de scrutin devra :

  • Refléter le plus fidèlement possible la volonté populaire
  • Viser une représentation égale des femmes et des hommes
  • Incarner la diversité québécoise
  • Permettre le pluralisme politique
  • Assurer l’importance des régions dans la réalité québécoise.

Reconnu pour ses actions d’éducation populaire et particulièrement pour ses initiatives en matière de vulgarisation, le MDN jouit d’une grande crédibilité en raison de la rigueur avec laquelle il aborde ce dossier.

L’amélioration de la démocratie est un travail de longue haleine et le MDN a abattu un travail colossal depuis sa fondation, en 1999. Un allocution de son fondateur, Paul-André Martineau, résume bien ses débuts et objectifs : MDN – Allocution de Paul-André Martineau, fondateur du MDN, 23 février 2002

Durant toute son existence, il a été un acteur d’importance dans tous les débats publics touchant de près ou de loin la problématique du mode de scrutin au Québec, incluant donc les questions relatives au découpage de la carte électorale, des dépenses électorales et du financement des partis politiques. Au fil des ans, la mobilisation exercée par le MDN a crée une pression citoyenne sur les pouvoirs politiques et, conséquemment, fait progresser de façon tangible le dossier relatif au mode de scrutin.

En 2010, le MDN a fait sien le mode de scrutin mixte compensatoire, combinant des éléments du mode uninominal à un tour (mode actuel) et de la proportionnelle. Depuis 2011, le MDN mène la campagne Solution démocratique faisant la promotion de ce modèle et il invite la population à discuter des différents enjeux démocratiques liés au mode de scrutin dans le cadre des activités qu’il organise, ou auxquelles il participe : MDN – Présentation détaillée, juin 2012

Ce document existe en version résumée : MDN – Brève présentation, juillet 2012

Laisser un commentaire