Déclaration du Mouvement Démocratie Nouvelle sur le rapport final de la commission parlementaire spéciale sur la réforme électorale

Image logo Comité spécial sur la réforme électorale | Bulletin de vote et Parlement du Canada en fond de scène

Le Mouvement Démocratie Nouvelle salue la recommandation majoritaire du comité sur la réforme électorale de mettre en œuvre au Canada une représentation proportionnelle dans son mode de scrutin. Cet avis reflète manifestement le soutien que les Québécoises et Québécois, les Canadiennes et Canadiens et les spécialistes ont accordé à la représentation proportionnelle, ces derniers mois, pendant des assemblées publiques et les audiences des comités.

Le moment est venu pour le gouvernement libéral d’honorer sa promesse et de collaborer avec les autres partis pour réformer notre système électoral avant les prochaines élections fédérales.

Le travail de ce comité démontre que le parlement canadien peut travailler différemment avec une représentation proportionnelle. La composition de ce comité reflétait la proportion du vote populaire reçu par chaque parti. Ainsi, aucun de ces partis n’avait la majorité du vote populaire. Les députées et députés, avec leurs lignes de parti, ont été forcés de collaborer. Il en résulte un rapport majoritaire qui met de côté l’intérêt partisan pour le bien commun. Dans ce cas, ils choisissent de mettre en œuvre un mode de scrutin proportionnel pour l’avenir d’une meilleure démocratie au Canada.

Maintenant, le gouvernement libéral doit prendre les mesures pour instaurer la représentation proportionnelle pour les élections fédérales de 2019. Il a reçu du comité ERRE un mandat clair d’honorer sa promesse faite aux électrices et électeurs pour que chacune de leur voix compte.

Le MDN en alliance avec d’autres groupes poursuivra la lutte et le travail de mobilisation pour que la représentation proportionnelle soit une réalité au Canada en 2019.