LE PREMIER MINISTRE LEGAULT DOIT ASSUMER UN LEADERSHIP IMPORTANT DANS L’ADOPTION D’UNE RÉFORME DU MODE DE SCRUTIN PAR LA POPULATION

Montréal, le 5 décembre 2019 – La ministre de la justice a déposé aujourd’hui un projet d’amendements relatifs aux règles qui encadreraient un éventuel référendum sur le mode de scrutin au Québec. Le Mouvement démocratie nouvelle réitère qu’un référendum ne lui parait pas nécessaire sur cette réforme tant attendue. Toutefois, le MDN accueille avec satisfaction le fait que la ministre dépose ces amendements avant la commission parlementaire et, surtout, que le gouvernement a renoncé à l’idée de débuter la campagne référendaire en même temps que la prochaine campagne électorale.

« Un gros problème demeure toutefois. Les règles proposées par la ministre Lebel font en sorte que le Premier ministre Legault ne fera pas partie du comité directeur du camp du oui. Nous attendons mieux d’un premier ministre qui, à maintes reprises avant et pendant la campagne électorale de 2018, s’est dit en faveur d’un mode de scrutin proportionnel mixte. Il doit assumer un leadership vigoureux pour soutenir le projet de loi puis durant l’éventuelle campagne référendaire qu’il veut imposer alors que ce n’était pas son engagement électoral! », a indiqué le président du MDN, Jean-Pierre Charbonneau.

« Si les députés et le Premier ministre votent en faveur de la réforme à l’Assemblée nationale, ils devraient être cohérents et exercer un fort leadership durant la campagne référendaire avec les gens de la société civile », a ajouté l’ancien ministre de la Réforme des institutions démocratiques.

Renseignements et demandes d’entrevues : Jean-Sébastien Dufresne, directeur général, Mouvement Démocratie Nouvelle jsdufresne@democratie-nouvelle.qc.ca Bureau : 514 360-1998 / Cellulaire : 514 951-1412