ON GARDE LE CAP SUR LA RÉFORME DU MODE DE SCRUTIN

MONTRÉAL, le 23 juin 2020 – Le Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN) se réjouit que le Premier ministre François Legault ait laissé à la ministre Sonia LeBel l’importante responsabilité de poursuivre la réforme du mode de scrutin dont elle a la charge depuis la formation du gouvernement en octobre 2018.

Pour Jean-Pierre Charbonneau, président du MDN, « cette décision du Premier ministre apparaît comme un gage de continuité dans le travail qui a été effectué jusqu’à présent. Nous sommes confiants que la dynamique de collaboration entre les différentes formations politiques, ainsi qu’avec la société civile, que madame LeBel a contribué à instaurer, se poursuivra au cours de la prochaine session parlementaire pour que le projet de loi 39 soit adopté et que le nouveau mode de scrutin soit en vigueur pour l’élection générale de 2026, comme le propose le projet législatif ».

Incidemment, le MDN salue la déclaration de François Legault de la fin de semaine dernière, qui a indiqué qu’il n’était pas dans son intention de faire passer à la trappe la réforme du mode de scrutin dans le contexte de la pandémie qui sévit toujours.

« Ce serait cynique de penser comme ça. On le voit ailleurs, surtout aux États-Unis, il faut sortir de cette polarisation. Les citoyens souhaitent qu’on travaille ensemble et changer le mode de scrutin va dans cette direction », a affirmé Le Premier ministre du Québec.

Depuis plus de 20 ans, le Mouvement Démocratie Nouvelle milite pour la réforme électorale au Québec. Il œuvre à rassembler les partis politiques et les différentes composantes de la société civile autour de la nécessité d’introduire plus de proportionnalité dans notre mode de scrutin, de manière à ce que la composition de l’Assemblée nationale soit plus représentative du vote exprimé. La bonification puis l’adoption du projet de loi 39 nous permettra de franchir cette ultime étape.

 « Le gouvernement semble vouloir respecter ses engagements et nous interprétons la récente déclaration du Premier ministre comme un encouragement à aller de l’avant et à poursuivre le travail. Cette réforme est fondamentale pour notre démocratie et François Legault semble déterminé à maintenir le cap », a pour sa part déclaré la vice-présidente du MDN, Françoise David.

Le discours inaugural du Premier ministre, en septembre prochain, sera l’occasion pour le gouvernement d’envoyer un message clair à la population sur ses intentions à l’égard de la réforme du mode de scrutin. Voilà une belle opportunité de lutter contre le cynisme en politique et de cheminer vers plus de collaboration.    

-30-

SOURCE : Mouvement Démocratie Nouvelle

CONTACT : Julie Sion, responsable des communications, MDN – 514 827-5923 / julie.sion@democratie-nouvelle.qc.ca