Oui, le Québec est en marche vers un mode de scrutin à représentation proportionnelle

Par Gérard Talbot

Cases à cocher - bulletin de voteLe 11 novembre 2016, pour une quatrième fois depuis le printemps dernier, le MDN a réuni autour d’une même table le Parti Québécois, la Coalition Avenir Québec, Québec solidaire, Option nationale et le Parti vert du Québec, afin de renforcer la conviction politique de la nécessité d’une réforme du mode de scrutin au Québec. Présent lors des rencontres précédentes, le Parti libéral du Québec a aussi été invité à déléguer des représentants pour se joindre à la réflexion de cette 4e réunion.

Les partis s’entendent tous désormais sur la nécessité de réformer notre mode de scrutin. Tout récemment, le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a pris engagement lors de la course à la chefferie de réformer le mode de scrutin. C’est Véronique Hivon qui représentait ce parti lors de la dernière rencontre trans-partisane afin de s’assurer que le PQ participe activement aux travaux.

Cette alliance, initiée par le MDN, du politique et de la société civile, pour doter le Québec d’une représentation proportionnelle poursuivra ses travaux. Le défi entrepris par cette alliance est de construire une vision commune sur cet enjeu et de se donner des moyens d’action pour y parvenir.