LES QUÉBÉCOISES ET QUÉBÉCOIS APPUIENT PLUS QUE JAMAIS LA RÉFORME DU MODE DE SCRUTIN

Sondage Angus Reid

La réforme du mode de scrutin, c’est maintenant !

Montréal, le 20 septembre 2019  –  Un sondage réalisé les 12 et 13 septembre par la firme Angus Reid pour Représentation équitable au Canada réaffirme que les Québécoises et les Québécois sont favorables à une réforme du mode de scrutin. L’appui populaire est d’ailleurs à la hausse depuis le printemps dernier, alors que 70% avaient indiqué, dans un sondage Léger commandé par le Mouvement Démocratie Nouvelle, tenir à ce que le gouvernement de la Coalition Avenir Québec respecte son engagement de réformer le mode de scrutin. L’appui pour une telle réforme grimpe maintenant à 78%, selon les dernières informations. 

Faits saillants

Le sondage a permis de démontrer un appui incontestable aux objectifs de la réforme du mode de scrutin, dont le principe du respect de la proportionnalité des appuis populaires aux partis politiques. 86% des Québécoises et des Québécois tiennent à ce que des politiques importantes qui sont adoptées soient le fruit de compromis entre les partis qui reflètent l’appui de plus de 50% de la population. 80% souhaitent qu’un gouvernement majoritaire obtienne l’appui d’au moins 50% de la population. 79% souhaitent que la composition de la députation reflète le plus possible le vote populaire.  Notre système actuel ne permet en aucun cas le respect de ces trois considérations, qui obtiennent pourtant l’appui de 8 personnes sur 10.

Les Québécoises et les Québécois ont également été invités à s’exprimer sur un processus de validation d’une réforme du mode de scrutin : l’assemblée citoyenne. 84% appuient l’idée qu’une assemblée citoyenne fasse partie du processus d’une réforme du mode de scrutin. 82% souhaitent qu’une assemblée citoyenne soit mise en place suite aux prochaines élections fédérales pour se pencher sur la réforme du mode de scrutin au Canada. Cette possibilité pour faire entendre la voix citoyenne dans le cadre du processus de la réforme suscite un intérêt marqué qui mériterait assurément de s’y intéresser de plus près.

Enfin, les Québécoises et les Québécois se rappellent de la promesse de Justin Trudeau lors des dernières élections fédérales. 72% auraient souhaité que les libéraux fédéraux respectent leur promesse électorale de réformer le mode de scrutin. Il apparaît donc évident que le recul sur cette promesse interviendra dans le choix de plusieurs électrices et électeurs lorsque viendra le temps de voter aux élections fédérales de cet automne. 

« Un recul sur une promesse électorale de réformer le mode de scrutin est donc toujours frais à la mémoire de la population, malgré le temps et la diversité d’enjeux électoraux. Ce constat devrait alimenter la réflexion des députées et députés à Québec qui pourraient être tentés de s’inspirer de l’approche de Justin Trudeau! », a commentéJean-Sébastien Dufresne, directeur général du Mouvement Démocratie Nouvelle.

Pour télécharger les notes de résumé du sondage (PDF) : http://bit.ly/notes-angus

Pour télécharger les résultats détaillés du sondage (PDF) : http://bit.ly/resultats-angus

Représentation équitable au Canada (Fair Vote Canada), un partenaire pan-canadien du Mouvement Démocratie Nouvelle, a commandé un sondage à la firme Angus Reid afin d’actualiser les informations disponibles sur l’appui populaire à la réforme du mode de scrutin. Un sondage Web a été réalisé auprès de 1 501 adultes, avec une marge d’erreur de +/- 2,5%, 19 fois sur 20. Les données ont été collectées les 12 et 13 septembre 2019.