Justin Drogba

Par Charles Roy

Aujourd’hui, l’Impact jouera un match décisif au Stade olympique, permettant aux adeptes de rêver aux honneurs de la MLS. On pourrait se demander si ce déjà-succès n’aurait pas eu lieu sans les efforts déterminants de Didier Drogba. Sans lui, l’Impact aurait-il pu seulement déplacer les foules?

Aujourd’hui, un autre match, aux larges conséquences, se dispute. Mais celui-ci ne se somme pas en pointage : il permet aux citoyens de rêver à une meilleure démocratie, ni plus ni moins. Le comité parlementaire sur la réforme électorale se rencontre une dernière fois, en vue du dépôt de son rapport. On pourrait se demander si ce déjà-succès n’aurait pas existé sans la prometteuse promesse de Justin Trudeau de réformer la manière dont on choisit nos gouvernements. Déjà-succès, car se pencher sur notre avenir démocratique mérite d’être applaudi.

Dans les deux arènes, les attentes créent une tension inégalée; l’enjeu a le potentiel d’éveiller notre fierté et notre patriotisme. Et oui, oui, oui! Que je serai fier d’apprendre que ce comité bottera, bien droit dans les filets parlementaires, des recommandations favorables à un mode de scrutin plus proportionnel! Et nous le seront tous, fières et fiers.

Vous pensez peut-être que l’Impact de Montréal réussit mieux à faire bouger les foules que la réforme du mode de scrutin? Attendez seulement à la prochaine élection à suffrage proportionnel… Vous verrez que les citoyens se déplaceront en masse pour voter; car leur vote, enfin, pourra compter.

Et le but!