Sacré scandale à l’Assemblée nationale!

Par Sylvie Boulianne, Montréal
Le Soleil, le 22 novembre 2016

La semaine dernière, le président de l’Assemblée nationale s’offusquait que les députés de Québec solidaire aient tourné le dos lors du vote de la loi 70.

Monsieur Chagnon considère indigne qu’un parlementaire puisse poser un tel geste, un manquement flagrant envers le sacré du décorum de nos institutions démocratiques. Pour ma part, je trouve plutôt scandaleux de proposer une telle loi s’attaquant aux plus démunis de notre société. Cette loi parmi tant d’autres de ce gouvernement transfigure l’identité même de notre société qui s’est donné au cours des quatre dernières décennies le mandat de protéger ses plus démunis. Je trouve scandaleux tous ces partis qui avec seulement 42 % du vote populaire s’arrogent 100 % du pouvoir et mettent en place des politiques néolibérales non désirées par la majorité de vos concitoyens. Je trouve scandaleux ces politiciens, comme Justin Trudeau, qui tentent désespérément de se débarrasser de promesse politique encombrante, telle que la réforme électorale. Alors, vous voyez, Monsieur Chagnon, nous aussi, nous avons beaucoup de raisons de crier au scandale!