Chargement Évènements

« All Évènements

  • Cet évènement est passé.

Conférence de presse: LA PARITÉ: INDISSOCIABLE DE LA RÉFORME DU MODE DE SCRUTIN

26 [email protected]:30 - 12:30

Logo du MDN

     www.democratienouvelle.ca

 

 

Invitation aux médias

Pour diffusion immédiate

 

LA PARITÉ: INDISSOCIABLE DE LA RÉFORME DU MODE DE SCRUTIN

 

MONTRÉAL, le 23 mai 2019 – Le Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN), le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) et leurs partenaires de la société civile invitent les médias à une conférence de presse afin d’interpeller le gouvernement Legault sur l’importance d’inclure l’atteinte de la parité entre les femmes et les hommes à l’Assemblée nationale dans le projet de loi sur la réforme du mode de scrutin. Le statu quo n’est plus acceptable. La mise en oeuvre d’un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire améliorera significativement la représentativité de notre démocratie.

À l’initiative du GFPD et du MDN, une forte coalition signe une déclaration commune à ce sujet. Les organisations suivantes seront présentes:

  • Fédération des femmes du Québec (FFQ),
  • Comité des femmes de l’Amicale des anciens parlementaires,
  • Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ),
  • Confédération des syndicats nationaux (CSN),
  • Centrale des syndicats du Québec (CSQ),
  • Centrale des syndicats démocratiques (CSD),
  • Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ),
  • Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ),
  • Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS),
  • Fédération autonome de l’enseignement (FAE),
  • Solution étudiante nationale pour un scrutin équitable (SENSÉ) et
  • Observatoire québécois de la démocratie (UQAM).

 

Quoi : Conférence de presse

: Centre St-Pierre, salle 203 (Roger Poirier)

Quand : Le dimanche 26 mai 2019 à 11h30

Porte-paroles : Thérèse Mailloux (GFPD), Sonia Ethier (CSQ) et Françoise David (MDN – animation)

 

 

La représentation des femmes dans les instances décisionnelles

 

42,4%

Lors des dernières élections générales (1er octobre 2018), le Québec a rattrapé un retard historique. Le taux de représentation féminine parmi les députés oscillait jusqu’alors autour de la barre de 30%, les efforts des partis ont permis d’accroitre cette proportion à 42,4%, juste au-dessus du plancher de la zone de parité 40/60.

 

Candidates et élues, élections générales 2018

Parti

Candidates

%

Élues

%

PLQ

55/125

44,0%

16/30

53,3%

PQ

50/125

40,0%

4/10

40,0%

CAQ

65/125

52,0%

28/74

37,8%

QS

66/125

52,8%

5/10

50,0%

Total

236/500

47,2%

53/125

42,4%

Source : GFPD, Manifeste en faveur de la représentation partiaire des femmes et des hommes dans la réforme du mode de scrutin au Québec, janvier 2019. http://gfpd.ca/files/documents/7m/b7/manifeste-gfpd-reuforme-scrutin-sign.pdf

 

Bon coup !

En 2018, les femmes occupent plus de 40 % des sièges dans plusieurs lieux décisionnels et consultatifs. Notamment 42 % de députées à l’Assemblée nationale et 50 % des ministres au gouvernement, mais aussi 47 % des cadres dans la fonction publique québécoise, 51 % des conseils des commissaires, 48 % des conseils d’administration des sociétés d’État, 60% des conseils régionaux de la culture, 47% des établissements publics de santé et de services sociaux, 58% des tables régionales de concertation des aînés et 47% des cégeps.

 

Mauvais coup !

En 2018, les femmes ne constituent que 23 % de préfètes de MRC, 19 % des mairesses, 35 % des conseillères municipales, 36 % des sous-ministres et 35 % des présidences d’organismes gouvernementaux, ainsi que 22 % des membres du conseil d’administration de la Fédération des chambres de commerce.

Source : Conseil du Statut de la femme, Présence des femmes et des jeunes dans les lieux décisionnels et consultatifs, février 2019. https://www.csf.gouv.qc.ca/wp-content/uploads/Presence-femmes-lieux-decisionnels-ensemble.pdf

 

11ème rang mondial

Avec près de 27% de députées à la Chambre des communes, le Canada se classe au 62ème rang mondial de la représentation des femmes au parlement, alors que le Québec, se hisse à la 11ème place, entre l’Afrique du Sud et le Sénégal.

Les 3 premières places de ce classement mondial sont respectivement occupées par le Rwanda (61,3%), Cuba (53,2%) et la Bolivie (53,1%).

Source : ONU femmes

 

Détails

Date :
26 mai
Heure :
11:30 - 12:30
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Julie Sion
Téléphone :
514 827-5923
Courriel :
julie.sion@democratie-nouvelle.qc.ca

Lieu

Centre St-Pierre
1212, Rue Panet
Montréal, Québec H2L 2Y7 Canada
+ Google Map