Trop proche de la Russie même pour le parti : l'AfD de Hambourg veut expulser Olga Petersen

Trop proche de la Russie même pour la fête
L'AfD de Hambourg veut expulser Olga Petersen

De nombreux responsables politiques de l’AfD entretiennent des contacts avec la Russie et sont favorables au régime Poutine. L'association régionale de Hambourg veut désormais se débarrasser d'une membre du groupe, Olga Petersen, dont l'amour pour la Russie va un peu trop loin. Le représentant parlementaire annonce la résistance.

L'AfD de Hambourg a engagé une procédure d'expulsion du parti contre la représentante citoyenne Olga Petersen. L'homme de 41 ans a également été exclu du groupe parlementaire de l'AfD. Le groupe parlementaire a déclaré que Petersen avait trompé les membres du comité exécutif de l'État au sujet de sa participation en tant qu'observatrice des élections en Russie.

La politicienne de l’AfD a fait sensation à plusieurs reprises ces dernières années en raison de sa proximité avec la Russie. Entre autres choses, elle était présente à la dernière élection présidentielle en tant qu'« observatrice électorale » et a ensuite qualifié le scrutin, visiblement massivement manipulé, de « ouvert, démocratique et libre ». Le groupe parlementaire AfD affirme que Petersen avait déjà affirmé qu'il se rendait en Russie à titre privé.

« Les divergences d'opinion fondamentales qui sont apparues rendent une coopération plus poussée impossible », a-t-il déclaré. Petersen a également joué un rôle important dans la dissolution temporaire de la faction AfD à l’assemblée du district de Harburg.

Interview sur Poutine TV

Le politicien de l’AfD est également apparu par le passé dans le programme de propagande d’État russe « 60 Minutes ». Là, elle s'est entretenue avec Evgueni Popov, un célèbre fouet du Kremlin qui figure sur les listes de sanctions de nombreux pays. Il est également membre du parti Russie unie de Poutine.

Selon NDR, Petersen était déjà là en 2021 à l’invitation de la Russie en tant que prétendu « observateur électoral » pour les élections à la Douma. Elle a déclaré à la chaîne que son engagement continuait de s'appliquer à l'AfD – mais « pas aussi anti-russe » que l'était l'association régionale de Hambourg. L'AfD au parlement de Hambourg avait condamné l'attaque russe contre l'Ukraine peu après le début de l'invasion à grande échelle de l'Ukraine. Petersen a déclaré qu'elle souhaitait se défendre légalement contre le processus d'exclusion du parti et conserver son mandat de citoyenneté.