Attractivité seulement au milieu de terrain : l’IFO donne un mauvais rapport à l’Allemagne

Attractivité seulement au milieu de terrain
L'IFO donne un mauvais rapport à l'Allemagne

L'Allemagne traverse une période difficile avec les entreprises étrangères, comme le confirme aujourd'hui une enquête de l'institut IFO. En comparaison internationale, la République fédérale n’obtient que des résultats médiocres. En comparaison, l'Autriche et la Suisse sont clairement à la traîne de l'Allemagne.

Selon les experts économiques locaux, l'Allemagne se situe seulement dans la moyenne en termes d'attractivité géographique pour les entreprises de son propre pays. Les experts interrogés par l'IFO de Munich ont évalué l'attractivité du site avec 61,3 points sur 100 possibles, comme l'a annoncé l'institut. L'Autriche a marqué 72,4 points et la Suisse 72,6 points.

« Ce n'est pas un résultat particulièrement positif pour l'économie allemande. En particulier, 78 pour cent des personnes interrogées dans ce pays estiment que l'Allemagne est devenue moins attractive en tant que site économique au cours des dix dernières années », a expliqué Luisa Dörr, chercheuse à l'IFO. 48 pour cent s’attendent à une nouvelle détérioration au cours des dix prochaines années. Au total, 1'541 experts de 128 pays ont participé à l'enquête menée par l'IFO et l'Institut suisse de politique économique. La période d'enquête s'étendait du 26 septembre au 11 octobre 2023.

Selon l'IFO, interrogée sur l'attractivité actuelle de son propre pays, la Grande-Bretagne n'a obtenu que 58,3 points et l'Irlande 57,9 points. Le Canada a obtenu 67,3 points et les États-Unis 74,7 points. Derrière l'Allemagne se trouvent la Belgique et le Luxembourg, ainsi que l'Italie, l'Espagne et le Portugal. L'attractivité du site, notamment pour les entreprises étrangères, est souvent moindre que pour les entreprises nationales, comme l'a encore annoncé l'IFO.

L'Allemagne n'a marqué que 49,6 points, l'Autriche 61,5. La Suisse est considérée comme plus attractive pour les entreprises étrangères avec 77,8 points. Cela vaut également pour le Portugal avec 61,2 points, l'Irlande avec 76,2 points et le Luxembourg avec 78,6 points – mais pas pour la Grande-Bretagne, le Canada et les États-Unis. Selon les résultats d'une enquête, la France et la Belgique sont également moins attractives pour les entreprises étrangères que pour les leurs.