Dans une affaire de fraude civile : Trump verse une caution de 175 millions de dollars

Dans une procédure civile pour fraude
Trump verse une caution de 175 millions de dollars

Donald Trump et ses fils sont reconnus coupables au civil pour fraude commerciale. L'ex-président fait appel, mais doit payer une caution élevée. Il s'y conforme désormais.

L'ancien président américain Donald Trump a déposé une caution de 175 millions de dollars (163 millions d'euros) dans le cadre d'une action civile pour fraude commerciale afin d'empêcher les saisies d'actifs. Cela ressort d’un document judiciaire publié. Trump avait fait appel de sa condamnation pour fraude commerciale et avait jusqu'à jeudi pour verser le dépôt de garantie, qui équivaut à une caution, garanti par une compagnie d'assurance.

Dans l’affaire civile pour fraude commerciale, Trump et ses fils ont été reconnus coupables d’avoir gonflé artificiellement les actifs de leur empire immobilier au fil des années afin d’obtenir des conditions favorables auprès des banques et des compagnies d’assurance. Trump a donc été condamné en février à une amende d’environ 355 millions de dollars plus intérêts, ce qui représente un total d’environ 454 millions de dollars. Trump a fait appel du verdict et n'a donc pas eu à payer l'amende pour le moment. Il a cependant dû assurer la sécurité afin qu'un processus d'appel puisse avoir lieu.

Trump avait initialement reçu une caution de 454 millions de dollars. Cependant, ses avocats ont déclaré le mois dernier que le milliardaire n’était pas en mesure de le faire. Le contexte est que la plupart des actifs de Trump sont liés à l’immobilier et ne sont pas immédiatement disponibles en espèces. Une cour d'appel de New York a alors considérablement réduit la garantie requise à 175 millions de dollars.