Au Venezuela, les citoyens votent sur des projets locaux lors d'élections nationales

Caracas et coll. Les électeurs vénézuéliens ont participé dimanche à la Consultation populaire nationale (consulta nacional popular).

Les habitants de 4 500 districts municipaux à travers le pays ont sélectionné des projets locaux qui seront financés par l'État. Le gouvernement de Nicolas Maduro aurait alloué un budget total de 45 millions de dollars, soit l'équivalent de 10 000 dollars par initiative.

Les options de projet se concentraient principalement sur la réparation ou l'amélioration des infrastructures et des services publics, ainsi que sur le soutien aux entreprises productives. Les résultats seront publiés sur la plateforme Sinco gérée par le ministère des Communes.

Dans la municipalité d'El Panal, dans le Barrio 23 de Enero, Caracas, l'achat d'une ambulance a été choisi pour améliorer les services de santé locaux. Dans plusieurs municipalités, dont 5 de Marzo à Caracas et Vencedores de Carorita dans l'État de Lara, les habitants ont voté en faveur de l'amélioration des infrastructures d'approvisionnement en eau.

Le vote a bénéficié du soutien logistique du Conseil national électoral (CNE). Selon la loi sur le pouvoir populaire du Venezuela, les personnes de plus de 15 ans pouvaient voter.

Les autorités n'ont pas encore fourni de chiffres sur la participation électorale. Dans plusieurs communautés interrogées par Venezuelanalysis ou dont les résultats ont été publiés sur les réseaux sociaux, la participation variait entre 25 et 45 pour cent.

Le ministre des Municipalités, Guy Vernáez, a souligné le recours aux organisations de base lors du référendum de dimanche. Il a également remercié les militants internationaux qui ont accompagné le vote dans différents centres de vote.

Par ailleurs, le président Maduro a proposé lundi d'organiser une « consulta nacional popular » tous les trois mois pour augmenter le nombre de projets mis en œuvre dans les municipalités.