Bulletin de nouvelles pour Monsieur Trudeau

Par Ghislaine Jalbert

Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne Le premier ministre Justin Trudeau, mercedi, dans les quartiers généraux des libéraux, à Ottawa

Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne
Le premier ministre Justin Trudeau, mercedi, dans les quartiers généraux des libéraux, à Ottawa

M. Trudeau nous dit et je cite : « Sous M. (Stephen) Harper, il y avait tellement de gens mécontents du gouvernement et de son approche que les gens disaient : ‘’ça prend une réforme électorale pour ne plus avoir de gouvernement qu’on n’aime pas’’. » Justin nous dit encore : « Or, sous le système actuel, ils ont maintenant un gouvernement avec lequel ils sont plus satisfaits. Et la motivation de vouloir changer le système électoral est moins percutante (ou moins criante). » Wow! Plus démagogue que ça….

Bulletin de nouvelles M. Trudeau : nous ne voulons pas une réforme électorale pour ne plus avoir de gouvernement que nous n’aimons pas mais bien pour assurer que tout gouvernement élu (y compris le vôtre) représente le plus fidèlement possible le pourcentage de votes reçus dans tout le pays, et par conséquent, représente au mieux les intérêts de la population tels qu’ils ont été exprimés par les votes de ladite population.

De plus, M. Trudeau, que les canadiens soient ou non satisfaits de votre gouvernement, la question n’est pas là. Majoritaire en chambre (sans vraiment représenter fidèlement le pourcentage des votes reçus dans tout le pays), votre gouvernement comme celui de M. Harper a encore le pouvoir de faire tout ce qu’il veut. Ce que nous voulons M. Trudeau, c’est que plus jamais un gouvernement, quel qu’il soit, n’ait le pourvoir de changer les lois du pays de fonds en comble et, qui plus est, en mettant un baillon aux députés de l’opposition à moins qu’il n’ait été élu par un majorité réelle de votes et non une majorité de députés élus grâce à une carte électorale qui se découpe et redécoupe en fonction de favoriser l’élection d’un maximum de députés du parti au pouvoir.

Ce que nous voulons M. Trudeau, c’est que vous respectiez les droits des canadiens et canadiennes en transformant le Canada en une réelle démocratie et, c’est cela que vous nous avez promis. Ce que nous voulons M. Trudeau, c’est que vous attendiez que le comité parlementaire qui étudie la question de la réforme électorale ait fini ses travaux et que vous ne mettiez pas son rapport aux oubliettes mais respectiez vos promesses et les vœux de la population; sinon, nous serons forcés de comprendre que vos belles promesses d’une réforme électorale n’étaient que du vent et que le comité parlementaire nous coûte cher et ne sert en réalité qu’à nous donner l’impression d’être consultés.

Bref, si tel est le cas, vous aurez fait la preuve de la nécessité de réformer le mode de scrutin en plus de nous confirmer que, finalement, votre gouvernement ne respecte pas plus la démocratie et les vœux du peuple que le gouvernement de votre prédécesseur, M. Harper.

Ce que nous attendons de vous M. Trudeau, c’est que vous saisissiez l’occasion de vraiment vous faire le promoteur de la démocratie et des droits des citoyens : c’est ce que vous nous avez promis et c’est ce qu’un grand homme ferait. Un grand homme mènerait une campagne d’information neutre sur les divers modes de scrutin pour que la population canadienne puisse faire un choix éclairé du prochain mode de scrutin fédéral. Un grand homme et un grand démocrate pourrait ainsi passer à l’histoire. Enfin, un grand politicien ne renierait pas ses promesses (et ce avant même la fin de la consultation populaire) par peur de miner ses chances d’être réélu en ne maintenant pas le système actuel, un grand homme et un grand démocrate respecterait ses promesses et les règles même de la démocratie.

Alors, les canadiens et les canadiennes vous le demandent M. Trudeau, soyez égal à vos promesses : procédez à une réforme électorale qui vous fera passer à l’histoire et, qui sait, cette réforme, si elle est respectueuse d’une réelle démocratie, vous fera peut-être réélire.

Comments are closed.