Les chefs des partis d’opposition s’engagent à réformer le mode de scrutin au québec

Montréal, le 9 mai 2018 – Appuyés par le Mouvement démocratie nouvelle (MDN), les chefs et porte-paroles du Parti québécois, de la Coalition avenir Québec, de Québec solidaire et du Parti vert du Québec ont signé aujourd’hui une entente pour réformer le mode de scrutin pour mettre en place un système à finalité proportionnelle au Québec. Cette entente fait suite à la vaste consultation citoyenne menée par le MDN à l’automne 2017. Les partis d’opposition s’engagent donc à agir ensemble pour mettre en place un scrutin proportionnel mixte compensatoire avec listes régionales. Un projet de loi en ce sens serait déposé au plus tard le 1er octobre 2019 advenant un gouvernement issu de l’une ou l’autre de ces formations le 1er octobre prochain.

« À la veille des élections générales d’octobre prochain, il est important pour nous de réitérer notre volonté de faire partie de ce consensus historique entre divers partis politiques qui vise, depuis décembre 2016, l’instauration d’une forme de mode de scrutin proportionnel. », affirme le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.  « Rappelons que le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) est formé de citoyens résolument engagés à redonner confiance à la population envers ses institutions démocratiques, afin que chaque voix compte véritablement. Nous saluons leur détermination non partisane pour contrer le cynisme et nous doter d’une nouvelle culture politique. »

« Les Québécoises et les Québécois attendent ce changement depuis trop longtemps. Par cette entente, nous souhaitons nous assurer que cette réforme soit une priorité d’un prochain gouvernement », ajoute le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault.

« Nous sommes fiers d’avoir bâti le consensus entre les partis sur un enjeu aussi important, qui se doit d’être abordé hors de toute logique partisane. L’entente d’aujourd’hui nous rapproche d’une réforme attendue depuis longtemps, qui reflètera la volonté populaire exprimée à maintes reprises et qui assurera enfin une juste représentation politique des Québécoises et des Québécois », explique Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire.

« Nous saluons la démarche objective et rigoureuse qui a été menée depuis les deux dernières années par l’ensemble des partis, en collaboration avec la société civile. Nous souhaitons poursuivre cette collaboration pour les prochaines étapes, en considérant cette entente comme un pas de plus vers une démocratie où toutes les voix seront enfin entendues », conclue Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec.

LE RAPPORT DE LA TOURNÉE CHAQUE VOIX COMPTE DISPONIBLE

« Les consultations publiques nous ont permis de constater que la mise en place d’un système proportionnel mixte compensatoire est la meilleure option au Québec », a expliqué Jean-Sébastien Dufresne, porte-parole du MDN. C’est donc avec fierté que l’organisme rend public le rapport de la tournée de forums citoyens Chaque voix compte.

À l’automne 2017, les citoyen-ne-s de 6 villes à travers la province avaient été consulté-e-s en présence de représentant-e-s de cinq partis politiques, soit le Parti québécois, la Coalition avenir Québec, Québec solidaire, Option nationale et le Parti vert du Québec. Cette tournée faisait suite à la première entente signée par les partis d’opposition en décembre 2016.

Le rapport, incluant les recommandations des consultations citoyennes, est signé par les co-présidences de la tournée, Jean-Pierre Kingsley, Directeur général des élections du Canada de 1990 à 2007, et Mireille Tremblay, Présidente de l’Observatoire québécois de la démocratie.

Il est disponible en ligne sur le site www.chaquevoixcompte.com

Les commentaires sont clos.