Un consensus historique au Québec

TOUS LES PARTIS D’OPPOSITION DEMANDENT LA MISE EN OEUVRE D’UN MODE DE SCRUTIN PLUS PROPORTIONNEL QUÉBEC, le 7 décembre 2016 –

un mode de scrutin plus proportionnel | Une juste représentation : de la volonté populaire, des femmes, des régions et des minorités!Le Parti Québécois, la Coalition Avenir Québec, Québec Solidaire, le Parti Vert du Québec et Option nationale demandent la mise en oeuvre d’une forme de mode de scrutin proportionnel pour l’élection générale de 2022.

Les formations politiques souhaitent reprendre le rapport du Directeur général des élections du Québec de 2007 et l’avant-projet de loi, déposé en 2004 par le gouvernement libéral, comme base de discussion. Ainsi unies derrière six principes, les formations politiques signent d’ailleurs une déclaration commune.

 

Logo Parti Québécois « L’instauration d’une forme de mode de scrutin proportionnel est une mesure importante pour redonner confiance à la population envers la classe politique. Impérativement, il faut que chaque vote compte! », affirme la porte-parole de l’opposition officielle responsable de la réforme des institutions démocratiques, Véronique Hivon.
Logo Coalition Avenir Québec « Plus de la moitié des pays dans le monde ont un mode de scrutin proportionnel. La représentation de l’Assemblée nationale doit refléter le vote populaire, tout en assurant une place de choix à nos régions », ajoute le porte-parole du deuxième groupe d’opposition responsable de la réforme des institutions démocratiques, Benoît Charette.
Logo Québec Solidaire « À Québec solidaire, depuis nos débuts il y a dix ans, nous défendons la réforme de notre système électoral poussiéreux pour qu’il soit plus démocratique. Maintenant que cinq des six principaux partis québécois s’engagent dans cette direction, la conjoncture est favorable pour qu’on puisse enfin y arriver. Cette volonté reflète d’ailleurs un large consensus social. La mobilisation citoyenne derrière cet enjeu est cruciale et chaque citoyen et citoyenne peut faire une différence en témoignant son appui pour cette réforme », explique la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé.
Logo Option Nationale « Il est inconcevable que le système parlementaire actuel cause des distorsions aussi importantes entre la volonté populaire et le nombre de sièges à l’Assemblée nationale. C’est un message clair de tous les partis d’opposition pour réformer le mode de scrutin», lance le porte-parole d’Option nationale, Sol Zanetti.
Logo Parti vert du Québec « Au Parti Vert, nous croyons que le mode de scrutin proportionnel est la suite logique à l’amélioration de notre démocratie. Il faut refléter la pluralité des opinions politiques au Québec dans notre Assemblée nationale », termine le porte-parole du Parti Vert du Québec, Alex Tyrrell.

Enregistrement intégral de la conférence de presse (30 min)

Les commentaires sont clos.